L’exercice dit de COHÉRENCE CARDIAQUE expliqué

Celui-ci consiste à respirer « profondément » environ 18 fois, 18 cycles inspire/expire (5 secondes/5 secondes) durant 3 minutes. Cela donne le rythme de base de la respiration profonde. On peut le faire en conduisant et dans toute activité de la vie quotidienne. L’idéal serait de pratiquer pendant 20 minutes par jour.

Cela va favoriser un équilibre des systèmes sympathique et parasympathique (yin/yang, le "sourire intérieur" de la médecine chinoise) Le résultat est une harmonisation cœur/cerveau c’est la cohérence cardiaque, la régularisation des différentes fonctions corporelles tels que les systèmes nerveux, immunitaire, cardiaque, respiratoire, digestif ainsi que la tension artérielle et mentale.

C'est l'explication des bienfaits des méthodes et exercices de méditation, relaxation, du qi gong, des postures de santé, etc. C’est une prévention contre les maladies et un ralentissement du vieillissement C'est se soigner gratuitement sans médicaments, de façon autonome

C'est cela la respiration consciente C'est cela être ici et maintenant C’est cela s’aimer soi-même

Au bout de quelques minutes de pratique, avec la sensation de bien-être, le sourire apparaît sur notre visage naturellement...

Les nerfs des systèmes nerveux sympathique et parasympathique constituent le système nerveux végétatif (ou autonome) qui est responsable des fonctions automatiques de l'organisme (par exemples digestion et transpiration). Par leurs actions opposées, les systèmes sympathique et parasympathique contrôlent l'activité de plusieurs organes et fonctions. Leurs cellules nerveuses (neurones) innervent les cellules des muscles lisses (présents dans la paroi de nombreux organes), du muscle cardiaque, des glandes et des cellules du système immunitaire.

Le système nerveux sympathique

L'activation du système nerveux sympathique prépare l'organisme à l'activité. Devant un stress important, il orchestre la réponse de fuite ou de lutte. Il dilate les bronches, accélère l'activité cardiaque et respiratoire, augmente la tension artérielle, dilate les pupilles et augmente la transpiration. Il diminue l'activité digestive. Ce système est associé à l'activité de deux neurotransmetteurs: la noradrénaline et l'adrénaline.

Le système nerveux parasympathique

L'activation du système nerveux parasympathique amène un ralentissement général des fonctions de l'organisme. Le rythme cardiaque et l'activité respiratoire sont ralentis et la tension artérielle diminuée. La fonction digestive et l'appétit sexuel sont favorisés. Ce système est associé au neurotransmetteur acétylcholine.

Date de dernière mise à jour : 24/04/2016

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×