Protéger les enfants

Protéger par la magie et la spiritualité les enfants

Accompagner et protéger son enfant est le but de toute mère dès la grossesse et la naissance. Nous le soignons quotidiennement, faisons en sorte qu'il soit en bonne santé en lui donnant une bonne nourriture, des soins et des rythmes appropriés et sains. Pourquoi ne pas également le protéger de manière magique avec prières et rituels. Depuis de long siècle et dans toutes les cultures, on préservait les enfants dès le berceau avec une pierre, une prière, un saint ou une icône et symbole.

Les bébés, les enfants, voire les adolescents sont sujets à être touchés et caressés par des tierces personnes. D’une manière générale, ne permettez pas qu’on les touche et tout particulièrement la tête. En effet, les dons peuvent être "capturés" en passant seulement la main sur leur tête. Il faut donc les protéger des individus malintentionnés ou ignorants de leurs mauvaises énergies.

Une très ancienne tradition Copte disait qu’un bébé qui porte de l’ambre est protégé des envieux. Vous pouvez donc leur faire porter un bijou comportant cette résine (collier, bracelet, pendentif, boucle d’oreille pour les grands et dans le couffin pour les petits) de plus l'ambre pendant la période dentaire de la prime enfance permet de soulager ces douleurs.

L’icône d'un saint ou d'un Archange peut amener une paroi protectrice et spirituelle puissante. Les symboles anciens sont aussi de puissants alliés dans l'invisible. Disposez un pentacle ou une amulette dans l'environnement de l'enfant comme sa chambre ou une salle de jeux.

Dans la Chine ancienne, le prénom donné aux bébés était abject, pour faire fuir les monstres. Puis vers l'âge de 2 ou 3 ans, l'enfant avait enfin son vrai prénom. Mais c’est une coutume qui n’est plus adaptée à notre société. Cependant la force du prénom est importante sur la vie d’un enfant. Avant de choisir, réfléchissez bien et faite des recherches sur les significations et les personnages qui l'ont porté.

Au VIe siècle avant JC, chez les celtes et de nos jours encore dans le monde entier, de façon certes un peu désordonnée, perdure la tradition de planter un arbre à la naissance enfant.

Cette tradition ancestrale est présente dans bien des cultures. On en retrouve la trace dans diverses religions du Moyen-Orient au premier millénaire avant notre ère. En agissant ainsi, cet arbre deviendra un véritable paratonnerre spirituel pour l’enfant. Cet arbre aura la capacité de détourner les mauvaises ondes proférées contre l’enfant. Les trois déesses du destin (coutumes celtes) avaient pour réputation de s'asseoir à la base de l'arbre planté au nom de l'enfant, en pourvoyant à la survie de l'arbre et de l'enfant.

De plus, au fur et à mesure qu’il avancera en âge, votre enfant pourra se rendre auprès de ce végétal, pour l’admirer bien sûr, mais aussi pour certaines pratiques rituelles ou tout simplement pour se ressourcer. Il est coutume aussi de déposer une pierre vibratoire en même temps que la graine de l’arbre que l'on plante.

En Polynésie française, il était coutume d’enterrer le placenta au pied d’un arbre adulte afin d’en faire le protecteur spirituel de l’enfant pour cette culture, le mana est l’esprit des choses.

Voici quelques exemples d’arbres que vous pouvez planter en respectant les lieux appropriés à leur croissance :

Chêne - Acacia - Tulipier - Caroubier Tilleul - Bouleau - Saule

Olivier - Platane - Figuier Pin - Cèdre Peuplier - Cyprès - Palmier

Orme – Noyer- Érable - Cerisier Pommier - Charme - Tamarin

Séquoia – Bouleau- Eucalyptus - Aulne – Hêtre.

De pierres à enterrer avec:

Ambre, Cristal de Roche, Cornaline, Turquoise, Agate, Améthyste Azurite, Citrine, Grenat, Hématite

Choisissez selon votre inspiration, le signe zodiacal, les propriétés vibratoires recherchées…

Il existe aussi des bracelets aux symboles de protection magique en argent, cuir. Les pentacles sont aussi de bonnes protections invisibles. Faites le faire ou faites le vous-même.

Les dream-catchers amérindiens, l’attrape rêve qui protégera l’enfant des mauvais rêves pendant son sommeil. J’ai coutume d’en offrir un à l’enfant naissant dans mon entourage.

Au Pérou, les enfants peuvent confier leurs soucis à des petits sacs de tissu contenant de petites poupées. Le soir avant de dormir, ils confient leurs soucis aux petites figurines et mettent le sachet de tissu sous l’oreiller afin de mieux dormir et de se réveiller l’esprit libéré des préoccupations.

Les rites relatifs aux religions hindoues, islamiques, chrétiennes sont foison vous pouvez vous en inspirer même si vous n’êtes pas pratiquant.

Documentez vous au mieux pour vos recherches et surtout la meilleure protection je le rappelle est L’AMOUR que vous porterez à votre enfant pour le guider et le protéger au début de sa vie.

Voici un rituel de protection à faire pour soi même ou pour un enfant, un tiers ou pour un compagnon animal.

Accessoires : 

Un parchemin vierge ; Une bougie blanche ; De l'encens d'Oliban ou Benjoin.

Rituel : 

Allumez l'encens et la bougie puis inscrivez trois fois sur le parchemin le nom, le prénom, la date de naissance. Récitez l'incantation suivante et ensuite faites brûler le papier en visualisant le rejet du mal par votre corps. Terminez le rituel en remerciant les entités invoquées.

" Ô Déesse, Ô Dieu, accordez moi le souhait de disparaître et de m'éclipser du regard malveillant et du mauvais œil. Ainsi les forces positives de l'univers en moi pourront naître alors qu'invisible je serai protégé par votre force.

Soyez béni."

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×