Définition:La Télépathie

Définition :

 

     Ce que l'on appelle télépathie, du grec "tele" qui signifie "à distance" et de "pathos" traduit par "affection", consiste à transmettre des informations à quelqu'un par l'esprit. 

La télépathie est un mode de communication universel basé sur l’émission et la réception de pensées. Nous pourrions définir la télépathie comme étant la capacité qu’a un Être de recevoir et d’émettre des informations à partir du siège de sa conscience.

 

La télépathie est une transmission directe de la pensée entre deux êtres vivants qui n’utilisent aucune forme de communication écrite, orale, ou gestuelle.

Pour que l’on puisse parler de télépathie, il faut bien entendu s’assurer aussi que le sujet qui reçoit l’information ne peut pas l’obtenir grâce à un raisonnement ou une déduction logique.

Telepathie 1

 

Tout cela peut sembler clair et simple à première vue, mais il n’en est rien.

Il existe entre deux personnes un système de communication, dit « non verbal », qui agit au niveau de l’inconscient par le biais de changements de posture,, de variation du rythme respiratoire, de modification de la couleur de la peau,… C’est à dire, à travers la transmission d’émotion ou de tension inévitablement perçues par l’inconscient. Vous pouvez par exemple, sans vous en apercevoir, exprimer un refus rien qu’en éloignant un objet de vous, en reculant d’un pas ou en croisant les bras. Même si vous accomplissez ces gestes de manières instinctives, sans rationaliser le message que vous adressez, ce dernier est capté par l’inconscient de votre interlocuteur qui le décode instantanément. Lors des expériences de télépathie, vous devrez par conséquent veiller soigneusement à éviter ce type d’inférences. Le meilleur moyen consiste à supprimer tout contact visuel entre les deux sujets.

 

Sachez qu’il n’existe aucun privilégié ayant reçu le don unique de la télépathie. Absolument tous les Êtres humains sont télépathes, cette faculté est accessible à tous.

Pour développer la télépathie, le premier élément est d’abord d’accepter que nous en sommes tous capables. Ce changement de regard est fondamental afin que nous soyons plus attentifs aux pensées spontanées que nous recevons régulièrement. Nous pouvons alors mieux les reconnaître lorsqu’elles se présentent, en les conscientisant dès le départ. Nous encadrons ainsi davantage le processus et apprenons à identifier plus clairement les états qui nous prédisposent à la télépathie.

Les télépathes se répartissent en deux catégories distinctes: les récepteurs (ou percipients), à savoir ceux qui parviennent à percevoir un message transmis. Et les émetteurs (ou agents), c’est à dire, ceux qui arrivent plus facilement à l’envoyer. Certains individus possèdent naturellement les deux facultés.

Vous aurez certainement eu l’occasion d’en faire l’expérience, à maintes reprises, sans peut-être y avoir prêter trop attention. Par exemple: Vous étiez en train de penser à une personne et cette dernière vous a téléphoné, ou bien vous l’avez rencontré, etc…

 

A la différence des messages transmis par les moyens habituels (ondes radios, etc…), la distance spatiale ne revête aucune importance en télépathie: la communication s’effectue aussi bien que le récepteur et l’émetteur se trouvent dans la même pièce ou bien à plusieurs kilomètres l’un de l’autre. La communication télépathique intervient de façon simultanée, même si le percipient ne s’en aperçoit pas rationnellement et ne la comprend parfois que plus tard.

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×