Fabriquer les encens

Comment fabriquer les encens magiques pour vos cérémonies

Recette de base pour fabriquer de l’encens en bâton ou en cône
Ingrédients nécessaires:


- Bois sec ou charbon de bois.
- Arôme : plantes, épices, huiles essentielles.
- Matière collante : résine, sève, huile.
- Le salpêtre n'est pas obligatoire et même à éviter car légèrement toxiques.

 

Confection d’une base


Pour donner corps à l’encens on utilise une base qui peut être soit du bois soit du charbon réduit en poudre.
Le bois doit être sec et réduit en poudre dans le mortier. On peut utiliser aussi bien du bois de santal, de cèdre, de saule, de pommier, de genévrier que de pins.
Pour le charbon on peut aussi bien utiliser celui du barbecue que le résidu de cheminée.

Le salpêtre, cette substance permet que l’encens se consume de manière régulière. Il n’est donc pas obligatoire d’autant plus qu’il fait partie de la liste des substances toxiques. On peut facilement s’en passer, il faut juste le rallumer de temps en temps. Sans l’intégrer, on obtient des encens sous forme de cristaux de résine qui se brûleront sur des charbons.


Le choix des arômes


Les arômes sont très variés est dépendent des goûts personnels et de l’utilisation qu’on veut en faire. Confère un autre article sur les encens.
En règle générale, les épices, fleures, herbes doivent être séchée et réduite en poudre avant d’être incorporé à la base. Si l’on veut faire un mélange comprenant des herbes et des huiles, il faut préalablement incorporer les herbes à la base avant d’y ajouter l’huile (c’est plus homogène) vous pouvez vous reporter à l'article intitulé "les plantes magiques" pour le choix de de ce que vous incorporerez dans votre encens.


L’amalgame


Pour consolider la base et les arômes, on utilise des résines de la sève ou des huiles. Si les deux premières peuvent être utilisées séparément, il n’en est pas de même pour l’huile.
La sève de pin, d'acacia ou de cerisier est très bien, celle d’un arbre de votre jardin également. Suivant les résines, la fumée qui se dégage de l’encens peut en être modifiée. On peut utiliser aussi de la gomme arabique.

Le moulage et le séchage


Une fois la mixture obtenu, on le façonne comme on le veut, en cône ou en bâton. On fais sécher (évité le papier absorbant) pendant plusieurs jours en prenant soin de les retourner de temps en temps pour s’assurer d’un séchage complet et éviter les fissures. Une fois le séchage terminé, on range le tout au sec à l’abri de la lumière. Vous pouvez trouver également Les encens en cristaux de résines et en poudre que l’on trouve dans les magasins ou sites ésotériques spécialisés (voir lien vers la boutique). Les encens en cristaux de résine sont brûlés sur des charbons ardents. Le fait de brûler les encens de cette manière lui confère un sens rituel que ne possède pas forcément l’encens en poudre compactée. Il faut cependant bien doser les grains afin de ne pas se retrouver dans un brouillard épais, sachant également que la combustion du charbon dure une heure.

Dans toute pratique de magie blanche, il faut toujours utiliser l'encens approprié à la cérémonie, pour que celle-ci fonctionne et porte ses fruits. En général, dans la fabrication de ces encens magiques, on utilisera comme base de l'encens commun l'Oliban associé à diverses plantes séchées aux vertus magiques que l'on trouvera chez les herboristes ou dans la nature.

Avant de commencer une cérémonie de magie blanche, il faudra toujours commencer par purifier votre corps dans sa fumée et continuez à faire brûler cet encens durant toutes la cérémonie magique.

Date de dernière mise à jour : 26/04/2016

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !
×