Définition magie blanche

Magie blanche

34949405barre-occulte-gif-20.gif

 

> Magie blanche

Attention : Il n’existe qu’une seule magie, elle est unique et universelle, les couleurs que l’on donne à la magie n’est qu’une forme de vulgarisation pour la rendre plus compréhensible aux non initiés. Gardez en mémoire qu’il n’existe qu’une seule magie et que seuls les motivations et les méthodes d’utilisations des pratiquants varient.

On appelle « magie blanche » le type de magie dont le pratiquant agit à des fins positives et altruistes, à l’inverse on appelle « magie noire » le type de magie dont le pratiquant agit à des fins négatives et purement égoïstes.

Certains rajoutent encore à ces deux catégories : la magie rouge, la magie verte, la magie rose, la magie bleu, …

Le pratiquant de magie blanche ne cherche pas uniquement les effets de son art, lorsqu’il s’engage dans cette voie il le fait également pour atteindre certains buts.

Voici les 13 buts que les sorcières et sorciers doivent atteindre:

·        Se connaître

·        Connaître son art

·        Apprendre

·        Appliquer son savoir avec sagesse

·        Atteindre l'équilibre

·        Contrôler ses paroles

·        Contrôler ses pensées

·        Célébrer la vie

·        S'harmoniser aux cycles de la terre

·        Respirer et manger sainement

·        Exercer le corps

·        Méditer

Pour plus d’informations sur la magie blanche, rendez vous sur le dossier Wicca.

 

34949405barre-occulte-gif-21.gif

- La définition des magies et rituels

La Magie blanche :

 La Magie blanche correspond à un ensemble de techniques, souvent ritualisées, permettant de produire des phénomènes destinés à influencer le destin ou le comportement d'une personne.

La magie blanche concerne une utilisation de la Magie à des fins positives, ou préventives.

Il est donc possible, grâce à la magie blanche, de résoudre de nombreux problèmes de son existence, sur le plan financier (grâce à des rituels d’argent), sur le plan amoureux (grâce à la magie rouge), sur le plan professionnel (grâce à des rituels professionnels), mais aussi pour se protéger contre un envoûtement néfaste (rituel de désenvoutement).

 

Les règles de la magie blanche :

 

LE DON DE NAISSANCE

Un sorcier (ou un mage)  digne de ce nom doit, pour pratiquer la magie blanche, posséder un certain magnétisme, et être capable de magnétiser une personne à distance, grâce à un support (cela peut être une photo, une dagyde, un objet ou un vêtement appartenant à la personne visée) . Il doit aussi posséder une grande force de l’esprit de façon à pouvoir la transformer en énergie. Ce don de naissance est souvent hériditaire de mère en fille ou de père en fils, ce sont des lignés puissantes de sorcier ou mage qui se sont transmis ,en plus du don, les connaisannces ,recettes et grimoire de la famille.

 

LE DÉTACHEMENT ÉMOTIF

Les actes de magie blanche passent par un détachement émotif du mage, afin qu’il puisse juger en toute objectivité et selon la demande, envoûter une personne ou renverser une situation d’envoûtement. Il doit méditer très régulièrement, plusieurs fois par jour afin de faire le vide dans son esprit et ainsi renforcer ses capacités et son mental.

LE SACRIFICE

Le sorcier voulant entrer en contact avec les forces énergétiques doit être prêt à sacrifier une partie de son existence souvent au détriment de sa famille.

En effet, certain rituel de magie blanche sont très contraignant, demande de nombreuses heures de préparation,  et ne peuvent se faire que dans le calme et la solitude la plus absolue, d’autres ne peuvent s’effectuer qu’au bout de 3 jours de jeûne...

LE LIEU

Il est préférable d’effectuer les rituels dans un lieu adapté à la magie blanche, l’idéal étant un lieu calme, parfois en pleine nature et boisé. Mais on peut pratiquer aussi en appartement, dans une pièce spécifiquement préparée

 

Les 3 purifications de la magie blanche :

 

LE CORPS

Il est impératif, avant chaque rituel de magie blanche, de prendre un bain composé soit de plantes spécifiques, soit de sel ou encore d’huiles appropriées au rituel qui va suivre. Cela dans le but de purifier son corps et de se détendre.

L’ESPRIT

Le but recherché est de faire le vide en s’allongeant, en se concentrant et en ne pensant qu’au rituel. Une méditation lente doit commencer afin de charger son corps en magnétisme.

LE LIEU

Il doit être sain, propre de toute poussière, purifié au sel ou au thym à l’aide d’un cercle magique

 

Le cercle magique :

 

A QUOI SERT UN CERCLE MAGIQUE ?

La réalisation et la délimitation de l’espace du cercle de magie blanche sont une étape primordiale qui doit précéder tout travail. Il formera une sorte de coquille d’énergie, protégeant ainsi les influences indésirables pendant les rituels de magie blanche. De plus, la délimitation du cercle magique permettra de maintenir les flux énergétiques qui y seront libérés.

MÉTHODE DE CRÉATION

Le cercle de la magie blanche doit être large et spacieux, de façon à pouvoir se mouvoir facilement à l’intérieur. Il peut être fait avec du sel, de la terre ou du charbon, et dessiné à l’aide d’une baguette consacrée, ou plus simplement, avec son doigt.

Il doit être fait autour de l’autel qui doit être composé des 4 éléments : terre (sel) , air (l’encens) , le feu (les bougies), et l’eau (coupe contenant un liquide approprié).

D’une à cinq bougies (pour former un pentacle) peuvent être déposées tout autour du cercle de magie blanche.

BANNISSEMENT DU CERCLE MAGIQUE

Lorsque les rituels de magie blanche sont terminés, il faut bannir le cercle, c’est-à-dire l’effacer, afin de laisser les énergies concentrées se dissiper et circuler librement. L’effacement du cercle de magie blanche s’effectue grâce à un balai, en partant de son centre et en dirigeant les énergies vers l’extérieur.

 

 

La Magie rouge :

 

     La magie rouge est une forme de magie très puissante, elle se démarque de la magie blanche et de la magie noire, car la magie rouge correspond à toutes les actions qui touchent le domaine affectif (bien que la magie rouge soit assimilée à la magie blanche , cela dépendra de l 'intenttion formuler lors du rituel: si cela  oblige , joue ou modifie sur le libre arbitre alors cette magie est aussi dangeureuse que la magie noire, il y aura donc un choc retour par 3 ).

 

La magie rouge est aussi appelée magie d’amour car elle est directement associée au domaine amoureux (mais pas forcément sexuels), voici les différentes catégories de magie rouge :

Magie rouge de séduction, pour obtenir l’amour d’une personne,

Magie rouge d’amitié, pour retrouver une amitié perdue,

Magie rouge sexuelle, pour avoir une relation charnelle.

 

Magie rouge de séduction :

 

• pour obtenir la fidélité de son (ou de sa) partenaire,

• pour récupérer son ex,

• pour rencontrer l’amour,

• pour protéger son couple.

 

Magie rouge d’amitié :

 

• pour se faire des amis,

• pour être en bon voisinage,

• pour s’entendre avec sa famille.

 

Magie rouge sexuelle :

 

• pour augmenter sa vigueur sexuelle,

• pour attirer les hommes,

• pour attirer les femmes,

• pour s’entendre sexuellement au lit.

 

 

La Magie verte :

 

     La magie verte représente la magie "végétale". Cette magie utilise les éléments de la terre comme les arbres, les plaines, les fleurs, les plantes, etc.

Ces plantes sont utilisées pour leurs vertus médicinales. On parle alors d'herborisme ou d'herboristerie.

Quelquefois, la magie verte est associée à la "magie de la nature". On inclut ainsi tous les éléments de la terre, comme les animaux et les végétaux, le cosmos et l'univers. Cette magie était utilisée par les druides et les aborigènes.

La magie verte est également pratiquée pour avoir de la chance en argent, pour avoir de la chance dans son mariage. Elle sert aussi à se rappeler des vies antérieures ou certains souvenirs.

La magie verte peut être pratiquée pour améliorer ses chances aux jeux d'argent, comme la loterie. Elle peut également servir à améliorer son taux de chance dans la vie quotidienne.

Il existe toutes sortes de rituels de magie. Il y a par exemple un rituel pour que l'être aimé nous revienne. Il y a aussi un rituel de protection contre le mauvais œil. Vous pouvez également réaliser un rituel de chance, qui augmentera votre chance dans votre quotidien. Moins positif, il existe également un rituel de magie pour se venger de quelqu'un.

 

La magie verte englobe des rituels du type sortilèges amoureux, ou sortilèges de protection, ou encore sortilèges de guérison. Tous les sortilèges possibles et imaginables sont considérés, comme appartenant à la magie verte, seulement s'ils restent en totale harmonie avec la nature.

La magie verte sert ainsi à soigner les maux dont le corps peut souffrir. La pratique de la magie verte nécessite de toujours utiliser des éléments frais. C'est pourquoi les personnes qui pratiquent cette magie ont bien souvent leur propre jardin ou leur propre serre. Ils cultivent eux-mêmes les éléments naturels dont ils ont besoin.

 

 

La Magie noire :

 

     La magie noire s'avère être la plus dangereuse de toutes les magies, c’est une magie cérémonielle, avec invocation des esprits et des démons, contrairement à la magie blanche, qui est une magie naturelle, avec invocation des forces de la nature.

Cette forme de magie a pour but de nuire à la personne sur laquelle on travaille : elle porte atteinte au corps et à la vie d'autrui, à ses biens, à ses cultures, à ses animaux ou à sa réputation sociale. ( il y aura un choc retour par 3 car toute magie qui agit , modifie ou joue  sue le libre arbitre d 'une personne aura un prix à payer)

Les sortilèges (ou mauvais sorts) de cette magie sont souvent appelés des maléfices.

 

La magie noire existe depuis la nuit des temps, nous avons pu retrouver des traces de magie noire à l'époque de la Préhistoire où l'on a pu retrouver des bâtons possédant des inscriptions qui montraient le pouvoir des sorciers. 

C’est surtout à  partir du moyen âge que l’église chrétienne, redoutant la concurrence dans le domaine du surnaturel, a relégué la magie dans les arcanes du mal, confondant dans sa condamnation la magie blanche et la magie noire.

Le mage, ou grand prêtre, passe alors du statut de chaman à celui de sorcier. Il est obligé d’œuvrer dans la clandestinité.

Exclu de la communauté chrétienne, le sorcier l’est ensuite de la société. Il s’éloigne de la ville pour être consulté en secret.

Aujourd’hui, les sorciers (ou sorcières) sont des personnes honnêtes qui œuvrent pour le bien des gens en suivant les préceptes d’une tradition très ancienne.

 

Date de dernière mise à jour : 07/05/2016

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.
×